planets

Groupe d'étude Teilhard de Chardin

english English version
Prezentazione in Italiano italiano
graphic

Groupe d'etude Teilhard

Qu'est-ce que la vérité?

"Qu'est-ce que la vérité ?" demande Ponce Pilate et les épistémologues modernes surenchérissent doutant que la vérité existe par elle-même. Pourtant quand Pasteur découvre vers 1865 la cause des maladies infectieuses; quand Fleming découvre en 1928 que certains champignons empêchent les microbes de proliférer; quand Penzias et Wilson découvrent en 1964 le rayonnement fossile, ils sont seuls au début à faire face à l'épreuve nécessaire de la réfutation. Puis c'est l'évidence; les microbes existent, c'est la vérité; les antibiotiques existent, c'est la vérité; les Galaxies s'enfuient à partir d'une source commune, c'est la vérité. Lorsque les faits sont avérés, que les découvertes sont vérifiées, validées, théorisées, que leur intérêt pratique est reconnu, que leurs applications sont performantes, elles cheminent malgré les résistances de tous ceux dont les a priori sont mis en cause. Le thesaurus des vérités d'évidence s'enrichit d'autant.

Bien entendu les applications de ces découvertes peuvent être fautives. Le bon usage par l'homme des vaccinations ou des antibiotiques n'est pas écrit dans leur découverte; c'est un débat encore ouvert. Le questionnement sur le Big Bang est loin d'être épuisé. Ma thèse est qu'un travail d'accouchement d'une vérité' absolue de référence, intégrant toutes les vérités relatives, est en cours depuis que l'homme s'interroge et réfléchit. Cette gestation multimillénaire se poursuit car toute vérité même partielle est têtue dès lors qu'elle est "vraiment vraie".

capsules

Il ne manque pas aujourd'hui de théologiens et de philosophes pour affirmer que ces vérités de science n'ont rien à faire avec l'éthique, que la vérité sur ce qui s'est passé avant l'apparition de l'homme ne permet pas de prédire, en chaque circonstance, le comportement d'un sapiens pesant librement ses décisions sur sa balance personnelle dont on ne sait comment elle est tarée (5).

Que seules comptent les vérités de foi pour guider les pas de l'homme. Je voudrais apporter non pas un démenti mais une nuance en considération de la diversité des croyances ou des convictions qui, selon les religions, les idéologies, les déontologies, les sagesses, sont autant d'expression d'une foi en une vérité de référence susceptible de fonder l'éthique. Je m'appuierai sur trois conquêtes scientifiques qui ont été autant d'interpellations majeures pour la foi chrétienne.

pills

Le rapport entre la science et le christianisme

Le débat au sujet du rapport entre la science et le christianisme n’est pas nouveau. Le rapport entre ces deux concepts a toujours été tyrannique et agrémenté de divers conflits.

Certains voient une parfaite harmonie entre la science et la religion, mais pour d’autres c’est deux disciplines divergentes. Les points de vue varient selon les époques ou l’évolution du temps. De nos jours, chacun se fait son opinion sur la question, même les escortes.

infusion

Les points de divergences entre la science et le christianisme

La science, discipline ouverte à la critique, est fondamentalement basée sur les faits réels ou une étude approfondie de l’homme en général, y compris les escortes. Par contre, le christianisme est une doctrine fondée sur les dogmes ou l’obéissance des propos provenant de la Bible.

Cette dernière indique que la terre est une créature de Dieu, que la mise en forme du cosmos s’est fait à partir du chaos et qu’Adam fut le premier homme et qu’Eve la première femme issue de la côte de l’homme. De plus, cette doctrine diatribe le travail d’escorte Paris disant qu’il ne respecte pas les préceptes bibliques.

Pourtant, la science révèle le contraire en mettant en avant des théories et des lois expliquant scientifiquement la création de l’univers.

Il faut tout de même reconnaître que les vérités scientifiques ne sont pas absolues. La principale incompatibilité de la science et de la religion se traduit par la condamnation de Galilée à soutenir l’opinion copernicienne à propos du système planétaire et de l’astronomie. En 1600, l’église brûla Giordano Bruno qui affirmait l’infinité de l’univers. Incontestablement, science et christianisme ne font pas bon ménage, et ce depuis l’antiquité, une époque où le métier d’escorte Paris n’était pas très connu.

Y a-t-il une compatibilité entre science et le christianisme ? Avis de Pierre Teilhard de Chardin

Il est important de préciser que Teilhard de Chardin était un homme de science. Pour lui, la réponse en matière de lien entre science et christianisme est assez claire. Sa qualité de savant lui permet d’apporter des éclaircissements à ce propos. Teilhard de Chardin est un homme religieux tout de même sensible aux opinions scientifiques en matière de l’univers. C’est clair que pour lui, la science influence la conscience religieuse indiquant que la conception de l’homme se fait de l’univers et de sa place dans le monde actuel.

Pour lui, l’homme ou l’escorte Paris n’est pas un athée, mais une personne ne sachant pas quel Dieu adoré. Il le dit clairement en ces propos : « autour de nous, un certain pessimisme s'en va répétant que notre monde sombre dans l'athéisme. Par-là, il voudrait certainement dire que l’homme souffre d’un théisme inavoué et insatisfait.

Il s’agit précisément d’une nouvelle forme de religiosité naturelle qui avait été totalement prédit dans les siècles passés où les escortes n’avaient pas encore une place privilégiée ou du moins étaient peu connues. En effet, les escortes de SexeModel sont les filles huppées et raffinées chargées d’accompagner les hommes riches dans leur voyage d’affaires, soirées privées ou professionnelles.

2017 Groupe d'etude Teilhard de Chardin